27 février 2008

Tracé de la planche 6

Nooon le délire! j'ai essayé le pilot v5, le feutre-pinceau et même mon vieux posca... Manquait plus que la bombe... Rien à faire, pour retrouver la spontanéité de mes illustres faites à l'arrache.
L'encrage façon BD traditionnelle, c'est trop la pression genre "faut vraiment pas que je me rate". Tu t'appliques, tu te concentres grave sur ton poignet et tes gros doigts. Résultat, fini la spontanéité d'un tracé à la bombe ou au posca où c'est le bras voire tout le corps qui dessine.
En fait, j'ai dû reprendre ma pierre noire. C'est une sorte de pieu mal taillé. Impossible de s'appliquer à lécher le trait style "je décalque sans dépasser". Non là y'a pas moyen, t'es obligé d'aller à l'essentiel, ton bras finit par prendre le dessus et ton tracé est pratiquement spontané.
Et puis, y'a le grain du papier aussi. Cet aspect rugueux qui rappelle les murs de la cité.

Aucun commentaire: